top of page

Détox ou intox ?

Les protocoles de détox sont pratiques courantes de nos jours, avec de nombreuses méthodes proposées pour nettoyer notre corps des toxines et des déchets accumulés. Ces méthodes restent néanmoins encore controversées car de nombreuses personnes associées cela à du marketing, persuadé que le corps peut se détoxifier lui-même.



Or, il est important de noter que les protocoles de détox existaient depuis l'Antiquité, à une époque où les gens n'étaient pas autant exposés aux toxines que nous le sommes aujourd'hui. Malgré cela, les anciennes médecines insistaient déjà sur l'importance de la détoxification autant pour la guérison, que pour la prévention.


A travers le monde


En Chine ancienne, la détoxification était une pratique courante qui impliquait l'utilisation d'herbes et de plantes pour éliminer les toxines du corps. Les Chinois utilisaient des méthodes telles que la médecine traditionnelle chinoise, l'acupuncture et le Qi Gong pour maintenir l'équilibre du corps et de l'esprit. La médecine ayurvédique, quant à elle, utilise des plantes, des herbes et des techniques de purification pour maintenir l'équilibre du corps et de l'esprit, tout en insistant sur l'importance d'un mode de vie sain pour prévenir les maladies et maintenir la santé et le bien-être à long terme.


A travers le temps


Durant l’antiquité, Hippocrate, considéré comme le père de la médecine occidentale, préconisait également des pratiques de détoxification. Selon lui, une alimentation équilibrée était essentielle pour maintenir la santé et prévenir les maladies. Il recommandait également des méthodes de purification, telles que les bains de vapeur et l'exercice physique, pour éliminer les toxines du corps. Hippocrate pensait que la santé dépendait de l'équilibre entre l'environnement, l'alimentation, l'exercice physique, les émotions et l'esprit. Ainsi, il prônait un mode de vie sain pour maintenir la santé à long terme.


Au 19ème siècle, les médecins ont commencé à utiliser des produits chimiques pour traiter les maladies, mais cela a également conduit à l'accumulation de toxines dans le corps. Les médecins ont donc développé des protocoles de détoxification pour éliminer ces substances nocives. Des méthodes telles que les bains de vapeur et les saunas ont été utilisées pour éliminer les toxines par la transpiration.


Au 20ème siècle, les protocoles de détoxification se sont davantage concentrés sur les aliments, avec des régimes spéciaux conçus pour éliminer les toxines du corps. Malgré les progrès de la médecine moderne, la détoxification reste une pratique importante pour maintenir la santé et le bien-être. En effet, même si les anciennes médecines insistaient sur une détox annuelle, de nos jours, il est de plus en plus important de prendre soin de notre corps et de notre santé en pratiquant régulièrement une détoxification pour éliminer les toxines accumulées dans notre environnement moderne.


Aujourd'hui


Aujourd’hui, le Dr Valter Longo, scientifique américano-italien spécialisé dans le jeûne et la nutrition (directeur de l'Institut de Longévité de l'Université de Californie du Sud), a démontré à travers ces recherches les effets bénéfiques du jeûne sur la prévention et le traitement du cancer, notamment en ce qui concerne le rôle de l'autophagie, un processus de recyclage cellulaire qui se produit lors du jeûne et qui permet de détoxifier les cellules en éliminant les protéines endommagées et les composés toxiques. Selon Longo, le jeûne pourrait contribuer à réduire le risque de cancer en protégeant contre la prolifération des cellules cancéreuses et en stimulant le système immunitaire.


Le Dr Longio est également à la base du « Fasting Mimicking Diet » (FMD) ou "régime alimentaire qui imite le jeûne" en français, qui est une stratégie alimentaire qui vise à simuler les effets bénéfiques du jeûne sans avoir à s'abstenir complètement de manger pendant plusieurs jours consécutifs.


Le FMD implique une restriction calorique sévère et contrôlée pendant une courte période (généralement cinq jours consécutifs). Pendant cette période, l'apport calorique est limité à environ 800-1 100 calories par jour, ce qui représente environ 50% de l'apport calorique quotidien normal pour la plupart des gens. Les macronutriments, tels que les glucides, les protéines et les graisses, sont également contrôlés pour créer un environnement métabolique qui imite les effets du jeûne.

Le but de cette approche est de déclencher des processus biologiques similaires à ceux observés lors du jeûne, tels que la réduction de l'inflammation, l'amélioration de la fonction métabolique et la régénération cellulaire. Des études préliminaires ont montré que le FMD peut avoir des effets bénéfiques sur la santé, notamment la réduction de l'indice de masse corporelle, la baisse de la pression artérielle, la diminution des niveaux de glucose dans le sang et l'amélioration de la fonction immunitaire.


INVITATION : Webinaire exclusif sur les bénéfices d’une détox en équipe le Vendredi 28 avril (Europe : 17h30 & Canada EST : 11h30) sur zoom. Inscription sur david.germeau@gmail.com

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page